L’Aïki-taïso tire ses bases de l'Aïkido, et des écoles japonaises de santé et d’arts martiaux. C'est une excellente méthode de développement personnel et de relaxation. 

 

A travers le mouvement ou la posture, le corps se relâche, se structure et développe l'énergie interne. Le pratiquant apprend à mieux le connaître, et à utiliser une énergie unifiée.

Le pratiquant s'ancre dans l'instant présent. Il devient observateur de son corps et de ses pensées. Ainsi, son champ de conscience s'améliore. Peu à peu, il s'éveille.

 

L'Aiki-taiso s'adresse à tout le monde, quel que soit son âge ou son sexe. Chacun s'entraîne à son rythme et selon ses capacités.

 

 La pratique se fait seul (enchaînement, posture...) ou à deux (situations éducatives...), sans esprit de compétition, toujours avec l'intention de se construire.

 

Aujourd'hui, l'Aïki-taïso peut être pratiqué comme une discipline à part entière. Elle garde une relation étroite et constante avec l'Aïkido, mais elle se suffit à elle-même si l'objectif du pratiquant n'est pas un apprentissage martial (en Aiki-taïso, il n'y a ni chute, ni torsion).

 


L’Aïki-taïso  peut accompagner le pratiquant toute sa vie. Il n' y a pas d'objectif de performance ou de dépassement de soi. La répétition et la progression des exercices et des enchaînements entraînent une écoute renforcée et un bien-être général s’accompagnant d’une énergie et d'un mieux-être global. Chacun peut ainsi se prendre en main pour développer ses capacités et améliorer sa santé.